Le concept

1) Le constat

Des entreprises sans locaux. Les créateurs
de micro-entreprise éprouvent des difficultés considérables pour s’installer dans des locaux
à Paris. D’une part, les loyers sont trop élevés
(un simple poste de travail dans un espace partagé peut être proposé à 350 € par mois). D’autre part, les conditions classiques de location (avec un bail commercial) sont trop rigides. Résultat : une partie des entreprises ne voit pas le jour ou vivote au domicile de leur créateur.

 

Des locaux professionnels vacants. Il existe pourtant, à Paris intra-muros, de nombreux locaux d’activités inoccupés. Il ne s’agit pas de bureaux laissés vacants par leur propriétaire pour des raisons commerciales (ne pas faire baisser les prix), mais de locaux qui ne sont pas ou plus sur le marché de la location.

Typiquement, ce sont des bâtiments sans affectation à la suite de changements dans l’activité de leur propriétaire, mais pour lesquels
la mise en location n'est pas envisagée, en raison de leur emplacement, de leur petite taille
ou d'une simple absence de motivation.

2) L'idée

Mon premier bureau se propose de repérer des locaux professionnels désaffectés dans Paris, d’obtenir de leur propriétaire une concession pour leur utilisation, de procéder à leur rénovation
et à leur aménagement, afin de les mettre
à la disposition de créateurs d’entreprise.
 
L’originalité de l’association est de s’adresser à tous les créateurs d’entreprise (et pas seulement aux start-up), pour proposer des locaux de différents types et taille (bureaux, ateliers, boutiques, entrepôts…), pour un loyer le plus bas possible (objectif : à partir de 99 € par mois).

Mon premier bureau est une association déclarée (loi de 1901), enregistrée sous le numéro W751221096 le 1er septembre 2013.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now